background image
62
_______________________________________________________________________
Picasso
Château Musée d'Antibes
1980 - 1981
Madame la conservatrice du Musée Picasso à Antibes, nous a c
onfié l'entretien et
la remise en état de l'ensemble de la donation Picasso peinte au musée, ceci en plein
accord avec les ayants droits.
Celle-
ci n'avait jamais été entretenue depuis le départ de Picasso.
C'est donc environ 30 oeuvres majeures que nous a
vons
``
soignées
'`
sur place
dans l'ancien atelier de l'artiste.
Nous avons scientifiquement constaté que quelques tableaux avaient été peints
sur d'anciens portraits du 19ème siècle, propriétés du musée et trouvés dans le grenier.
Nos découvertes furent confirmées par les analyses réalisées sur place par le
laboratoire des Musées de France à la demande de la Conservation.
Nos travaux ont permis d'étudier les divers supports utilisés par l'artiste
:
contreplaqué marine - panneaux de fibrociment - verre - ainsi que le panneau
``
Les clefs
d'Antibes
'`
qui, peint directement sur le mur avec un enduit très faible est
particulièrement sensible aux variations hygrométriques et mouvements du bâtiment.
Quelques années auparavant, j'ai mis au point une possibilité d'intervention, par
injection, sur les dessins réalisés au stylobille Reynolds par Picasso et qui
disparaissaient, la couleur n'étant pas stable à la lumière.
Picasso était assez peu concerné par les problèmes de restauration, mais s'est
montré int
éressé par les résultats obtenus sur plusieurs oeuvres de grandes collections
privées.
C'est grâce au critique, écrivain et col
lectionneur Sir Douglas COOPER - dont
j'entretenais l'énorme collection
-
qu'une première rencontre eu lieu avec Picasso.
Une de
ses oeuvres ``
Le peintre au chevalet
'`
- 1-3-1963 avait été lacérée et arrachée de
son châssis. Il fallait prévoir une intervention importante pour laquelle je souhaitais l'avis
de l'artiste.